France Acouphènes - 92 rue du Mont Cenis - 75018 Paris - Tél : 0 820 222 213

Synthèse des réponses aux questionnaires des lecteurs de la revue 90 : " Les lecteurs mènent l'enquête "

Interview de Jacques Foënkinos Jacques Foënkinos Secrétaire général de France Acouphènes
statrevue

 

 

Pour avoir vos avis sur la revue de France Acouphènes,

nous avions inséré un questionnaire dans la revue 90 de décembre 2015 intitulé " Les lecteurs mènent l'enquête ". Nous avons eu 260 réponses. Pour en faire la synthèse de manière indépendante de la rédaction, notre secrétaire général, Jacques Foënkinos a bien voulu faire l'analyse de toutes les réponses et de vos commentaires. JG

France Acouphènes : Bonjour, vous avez dépouillé les questionnaires transmis avec la revue 90, pouvez-vous faire une synthèse pour nos lecteurs ?

Jacques Foënkinos : Tout d'abord je souhaite remercier les 260 personnes qui ont pris le temps de renvoyer notre questionnaire et, avant d'aborder les résultats chiffrés, joints à cette revue, je voudrais m'attarder tout d'abord sur les commentaires transmis.

France Acouphènes : Que vous ont dit les lecteurs ?

Jacques Foënkinos : Cinq faits importants à retenir :

1 De nombreux lecteurs nous remercient et sont satisfaits globalement de la revue, environ 20 % des formulaires comportaient des notes dans ce sens.

2 Il est à noter que plus de 14 % des lecteurs ont profité de ce vecteur de communication pour exprimer leur souffrance et parfois leur isolement.

3 Les lecteurs sont demandeurs de plus d'informations et d'actualités sur la recherche et les nouvelles thérapies, 13 % d'entre eux signalent ce point dans les commentaires.

4 Plus de 11 % des lecteurs regrettent de ne pas avoir de bénévoles à proximité, car ils sont privés de manifestations régionales comme les groupes de parole, les permanences physiques, les conférences, évènements très appréciés.

5 Il y a aussi 7 % de personnes qui ne se sentent pas soutenus par le corps médical : pas de reconnaissance de leur pathologie par le médecin et pas de spécialiste à proximité.

France Acouphènes : Quelles sont vos réponses sur ces 5 points ?

Jacques Foënkinos : Sur le premier point, nous allons essayer de poursuivre la production d'une revue de qualité qui réponde aux souhaits des lecteurs, et soit la plus variée possible. En particulier, nous essaierons de répondre au point 3 en relatant dans nos prochaines revues les évolutions des différentes recherches en cours, comme la molécule AM101, par exemple, en cours de test. Sur les points 2 et 4 , France Acouphènes poursuit son recrutement de bénévoles pour essayer de couvrir le maximum de régions possibles, et ce, pour venir en aide aux personnes qui souffrent, en leur proposant des espaces de dialogue avec des personnes qui les comprennent, que ce soient les permanences ou les groupes de parole. Nous appelons donc tous les adhérents qui ont un peu de temps à consacrer au bénévolat, de venir nous rejoindre dans l'action, car s'occuper des autres permet de moins se concentrer sur nos misères personnelles. Sur le point 5 , nous agissons nationalement pour que la formation des praticiens intègre nos pathologies, et nous intervenons aussi en haut lieu pour demander la mise en place d'un guide de bonnes pratiques pour l'accueil et la prise en charge des personnes souffrantes.

France Acouphènes : les commentaires associés aux questionnaires vous ont-ils appris d'autres choses ?

Jacques Foënkinos : Oui, qu'il faut ouvrir nos colonnes aux témoignages, surtout aux témoignages positifs, qu'il faut être plus vigilant sur l'utilisation d'un vocabulaire plus abordable dans nos articles, qu'il faut donner la parole aux lecteurs. Une ouverture plus large sur les médecines parallèles doit être effectuée : hypnothérapie, magnétisme, sophrologie…

France Acouphènes : Sur le contenu de la revue, que vous ont dit les lecteurs ?

Jacques Foënkinos : Les lecteurs nous transmettent un signal pour nous dire, que certaines rubriques prennent trop de place au détriment d'autres qui leur paraissent prioritaires (voir classement des rubriques), et que les informations sont parfois répétitives sur les articles concernant le panorama des régions, le compte-rendu des réunions d'adhérents, les actions régionales et associatives, le compte-rendu des groupes de parole.

France Acouphènes : Avez-vous relevé des points positifs ?

Jacques Foënkinos : Oui je vous rassure, il y a des rubriques très appréciées, voir plébiscitées : les articles sur les acouphènes, sur les congrès concernant nos pathologies, sur la recherche en cours, et bien sûr, les conférences organisées par France Acouphènes, en particulier lors de nos assemblées générales.

France Acouphènes : Votre conclusion sur ce sondage ?

Jacques Foënkinos : D'abord c'est un sondage significatif de par le nombre de réponses. D'autre part, il y a une chose qui me fait énormément plaisir, c'est que les bénévoles sont très appréciés par nos lecteurs, comme le montre la bonne note sur ce thème dans le questionnaire et les nombreux remerciements figurant dans les commentaires. C'est pourquoi je lance à nouveau un appel aux adhérents et /ou abonnés pour qu'ils viennent nous aider dans des actions de bénévolat au service des personnes souffrantes. Il y a un réel besoin de soutien, d'écoute et de compréhension que seules les personnes souffrant de nos pathologies peuvent assurer. Il y a encore beaucoup trop de territoires non couverts par nos actions du fait de l'absence de bénévoles.

 

T I N N I T U S S I M O 92 - 2 e T R I M E S T R E 2 0 1 6