France Acouphènes - 92 rue du Mont Cenis - 75018 Paris - Tél : 0 820 222 213

Lexique

Audiométrie classique

Cet examen consiste à évaluer les seuils minimaux d'audition du sujet dans une cabine insonorisée. Des sons de diverses fréquences (250 Hz, 500, 1000, 1500, 2000, 4000 et 8000 Hz) sont présentés, à intensité croissante, dans chacune de ses oreilles. Le sujet signale à l'opérateur, verbalement ou en levant la main, qu'il entend bien le son présenté. On mesure donc le seuil minimal de perception sur chaque fréquence. Avec des appareils spécialisés, il est aussi possible d'évaluer les seuils d'audition compris entre 8000 et 20 000 Hz. On parle alors d'audiométrie hautes fréquences. On reporte l'ensemble des résultats sur une courbe nommée 'audiogramme tonal'

Durée :
L'examen nécessite quelques minutes pour chaque oreille.

Avantages :
Sa rapidité. Les fréquences testées permettent de se faire une idée globale de l'audition du sujet.

Limites :
Le faible nombre de fréquences stimulées ne permet pas d'être excessivement précis. Il est possible qu'une perte centrée sur une fréquence non testée passe inaperçue.

Intérêt :
Donne, en peu de temps, une idée générale des capacités auditives du patient testé en précisant éventuellement les bandes de fréquences atteintes.