France Acouphènes - 92 rue du Mont Cenis - 75018 Paris - Tél : 0 820 222 213

Lexique

PEA  : Potentiels évoqués auditifs

 

L’examen PEA ORL est pratiqué à l’hôpital dans un laboratoire d’explorations fonctionnelles du système nerveux. Le PEA enregistre l'activité électrique des voies nerveuses auditives de l'oreille et du cerveau. Pour celà, on envoie une stimulation sensorielle auditive (des “clics”, par exemple). Le patient est allongé, détendu, voire endormi. Des électrodes sont fixées sur le cuir chevelu, les lobes de l’oreille et le front. Chaque oreille est testée séparément.

Le potentiel évoqué auditif chez le bébé est pratiqué soit endormi, soit sous anesthésie générale. Il peut venir en complément du test auditif du nourisson.

Lorsque l’examen met en évidence une modification de latence ou d’amplitude (avec une précision de 10 à 15 dB), cela indique une lésion de l’oreille moyenne, de la cochlée, du nerf auditif ou des centres nerveux. L’examen est fiable, sans séquelles, mais très long (de 45 min à 1h30). Il est donc souvent automatisé chez les bébés.

Le PEA compte 3 catégories :

  • le Potentiel évoqué auditif précoce de latence inférieure à 10 ms, c’est à dire que la réaction se fait dans les 10 premières millisecondes après le stimuli ;
  • le PEA de latence moyenne comprise entre 10 et 50 ms ;
  • le PEA cortical tardif a un temps de latence supérieur à 50 ms.

Le potentiel évoqué auditif automatisé ne peut être fait que pour une recherche de PEA précoce. C’est un dépistage rapide qui ne donne que les seuils de fréquence aigus.