France Acouphènes - 92 rue du Mont Cenis - 75018 Paris - Tél : 0 820 222 213

Revue de Presse

Chirurgie assistée par robot, Gustave Roussy* signe une première européene en orl

 

*Premier centre de lutte contre le cancer en Europe, l’institut Gustave Roussy constitue un pôle d’expertise global contre le cancer entièrement dédié aux patients. Il réunit 3 100 professionnels dont les missions sont le soin, la recherche et l’enseignement. – www.gustaveroussy.fr

 

Promue par Gustave Roussy et coordonnée par le Dr Philippe Gorphe, TORS est une étude prospective dont l’objectif est d’évaluer la faisabilité d'une intervention robot-assistée par les voiesCapture decran 2018 03 06 a 11.15.32 naturelles (la bouche) pour éviter les mutilations importantes en chirurgie ORL.

« En introduisant par la bouche les instruments du robot Da Vinci Xi qui possède des angles d’attaque différents des instruments d’endoscopie classique, nous avons pu retirer cette tumeur qui était située près du voile du palais sans que le patient n’ait de séquelles fonctionnelles importantes. Le robot permet également de mieux voir dans la zone opératoire avec la caméra 3D. C’est typiquement le genre de tumeur qui auparavant soit ne pouvait pas être opérée du fait de sa localisation soit pouvait l’être mais au prix de lourdes séquelles esthétiques et fonctionnelles pour les patients » explique le Dr Antoine Moya-Plana, chirurgien ORL à Gustave Roussy.

 Auparavant, les patients qui ne pouvaient pas bénéficier de la chirurgie étaient uniquement traités par radiothérapie. Dans d’autres cas, on utilisait la voie ouverte dite transfaciale qui consiste à ouvrir le visage en deux pour enlever la peau et les os afin d’accéder au rhinopharynx situé derrière le nez. Les séquelles opératoires étaient très lourdes et les résultats peu probants.

Promue par Gustave Roussy et coordonnée par le Dr Philippe Gorphe, TORS est une étude prospective dont l’objectif est d’évaluer la faisabilité d'une intervention robot-assistée par les voies naturelles (la bouche) pour éviter les mutilations importantes en chirurgie ORL.

Avec l’arrivée, en novembre 2014, du robot chirurgical dernière génération Da Vinci Xi, l’Institut développe la chirurgie robotique autour de plusieurs disciplines : la chirurgie gynécologique, la chirurgie digestive, la chirurgie cervico-faciale et la chirurgie plastique et reconstructrice. Gustave Roussy a pu se doter de cette technologie de pointe grâce au soutien financier apporté par la Fondation Philanthropia, son plus grand donateur privé.

Extrait de :  http://www.caducee.net/

20 février 2018