France Acouphènes - 92 rue du Mont Cenis - 75018 Paris - Tél : 0 820 222 213

Lexique

Les degrés de surdité

Selon le bureau international d’audiophonologie, le degré de surdité correspond à la moyenne des seuils en dB , obtenus en audiométrie tonale, pour les fréquences 500, 1000, 2000, 4000 Hz .

Par exemple, le degré de surdité du patient dont le seuil est celui représenté dans la partie audiométrie tonale est : (0+5+10+70)/4=21,25dB ; soit une surdité légère.

l audiometrie tonale large

 

  • Surdité légère : La parole est perçue à voix normale, mais la gêne apparaît à voix basse ou lorsque le locuteur s’éloigne. La plupart des bruits familiers sont perçus.les degres de surdite
  • Surdité moyenne : La parole est perçue si on élève la voix. La personne malentendante comprend mieux en regardant le locuteur. Quelques bruits familiers sont encore perçus.
  • Surdité sévère : La parole est perçue à voix forte près de l’oreille. Seuls les bruits forts sont perçus.
  • Surdité profonde : Aucune perception de la parole. Seuls les bruits très puissants sont perçus.
  • Surdité totale (cophose) : La perte moyenne est de 120 dB. Aucun son n’est perçu.

 

Notons qu'une surdité ne se mesure jamais en % mais en dB de pertes ! Dire : j'ai une surdité de 50%, ne signifie strictement rien ; on doit dire : j'ai 50dB de perte auditive.

En outre, il est important de préciser que le degré de surdité ne peut se limiter à cette mesure arithmétique, il doit tenir compte du handicap et de la gêne ressentis par le patient et son entourage.